Rechercher

Syndication

  • Flux RSS des articles

Premières Images

Images Aléatoires

  • Portrait (6)
  • dragon danseur (1)
  • défilé aérien_Rafale M - Super Etendard - E-2C Hawkeye
  • Lever de soleil sur le Morne Pitaut
  • Catananche bleue (Catanache caerulea) - Astéraceae
  • requins

News

Mes albums photo          Patrimoine martiniquais          Evénements 
  
Vous aimez, vous aimez moins... Ce blog est aussi un lieu d'échanges...
Laissez-moi vos messages et commentaires
  
 
Samedi 30 janvier 2010 6 30 /01 /Jan /2010 18:21

Dans ce second volet d' O' Garden pharmacie - 1ère partie, les herbes. Pas les aromatiques, non... Les insignifiantes. Celles que l'on piétine en passant... Celles que je piétine en allant chercher les oranges du p'tit-déj', ou le persil et le thym pour cuisiner. Celles que l'on s'échine à éradiquer de la pelouse avec force désherbant. Les mauvaises herbes, quoi !
Je classe aussi les "mauvaises herbes" tolérées, plutôt à l'époque de mes grands-parents qu'à présent d'ailleurs, car ayant une certaine utilité : les "balais".

PlantesM-dicinalescarib-ennes.jpg
Avertissement
: je rappelle que toutes ces informations sont tirées des excellents ouvrages de Jean-Louis Longuefosse. Seuls quelques usages sont cités ici. Si vous souhaitez utiliser ces plantes ou d'autres, référez-vous aux ouvrages, où figurent entre autre les posologies et avertissements (toxicité, allergies, avis médical...)
Pour relire le préambule, cliquer ici



Santim - Centime - Emilia fosbergii(famille : Astéracées)

Centime, Emilia fosbergii, Astéracées


Elle serait originaire du "Vieux Monde". En l'absence de travaux complémentaires, il est vivement recommandé de réserver cette plante à un usage externe.
Elle est réputée "rafraîchissante". Son usage traditionnel va du traitement des toux et rhumes au diabète, en pasant par les diarrhées
Son usage n'est cependant pas recommandé par voie interne, car la concentration et la toxicité des alcaloïdes pyrrolizidiniques qu'elle contient ne sont pas encore connues.







Zèb gra - Herbe grasse - Commelina diffusa(famille : Commelinacées)

Zeb gra, Herbe grasse, Commelina diffusa, Commélinacées


Cette plante rampante, envahissante, aux jolies petites fleurs bleues, est originaire de l' Amérique tropicale. Une espèce voisine était déjà utilisée au Mexique contre les saignements à l'époque précolombienne. Elle entre dans la composition de bains rafraîchissants pour lutter contre les inflammations. Les haïtiens utiliseraient le jus des tiges pour soigner des affections occulaires.
Usage recommandé : éruptions cutanées, plaies.






Patchouli - Pogostemon heyneanus(famille : Llabiées)


patchouli, Progostemon heyneanus, Labiées
C'est une plante originaire de l'Asie du Sud-Est mais cultivée dans plusieurs régions chaudes pour son essence aromatique. Le patchouli est utilisé différemment en divers pays de la Caraïbe. La plante est réputée pour ses propriété abortives et dans le traitement des douleurs menstruelles. Elle entre dans la composition d'un remède apparemment très efficace contre les flatulences, et dans celle de soins d'hygiène corporelle. La plante est aussi réputée pour éloigner les mauvais esprits.

Usage traditionnels :
- Bain tonique et stimulant
- Insectifuge, désodorisant
- Digestion difficile
- Nervosité



Grenn anba feiy - Quinine créole - Phyllanthus amarus (famille : Euphorbiacées)

grenn amba fey, Graine en bas feuille, EuphorbiacéesCette plante pantropicale est originaire de l'Amérique tropicale et des Antilles.

Usages traditionnels :
- les indiens Caraïbes de la Dominique l'utilisaient en infusion abortive
- en infusion contre la fièvre, la diarrhée
- en soins des troubles hépatiques
- contre la rétension d'eau
Des recherches seraient en cours pour l'emploi de cette plante dans le traitement de l'hépatite B chronique.



Zoti - Ortie blanche - Laportea aestuans(famille : Urticacées)

Zoti, Orties blanche, UrticacéesC'est une espèce pantropicale, présente dans toute la Caraïbe. Ses feuilles sont consommables, après avoir été blanchies. A forte dose, des critaux d'oxalate de calcium peuvent former des calculs rénaux. Elle soulage cependant bien des maux.

Usages traditionnels, en préparations diverses :
- confection de remèdes contre les pleurésies et pneumonies
- éruptions cutanée, pellicules
- douleurs intestinales, coliques, épigastralgie, infestations par des vers
- crises nerveuses et hystérie, hypertension
- aménorrhée
- rhumatisme
- remède adjuvant du diabète
- facilite le travail lors des accouchements
- diurétique, permet également de lutter contre l'oligurie
- certaines maladies vénériennes



Japana - Eupatorium triplinerve(famille : Astéracées)

Japana, Eupatorium triplinerve, Astéracées


Cette plante d'origine amazonienne a aujourd'hui une répartition pantropicale. Elle était un remède réputé contre les morsures de serpent et les empoisonnements. Elle aurait des propriétés fébrifuges et sudorifique, entre autres. En Martinique, seule ou associées à d'autres plantes, le japana est aussi recommandé contre les douleurs menstruelles.

Usages traditionnels :
- Fièvre, états grippaux
- Digestion difficile







Zèb kourès - Herbe couresse - Peperomia pepllucida(famille : Pipéracées)

zèb kourès, herbe couresse, Peperomia pellucida, PiperacéesCette plante originaire d'Amérique tropicale doit son nom créole à la croyance selon laquel la couleuvre l'utilisait pour se protéger des morsures du trigonocéphale (Botrops sp.si je me souvient bien). Les amérindiens Caraïbes l'utilisaient pour traiter les maux de gorge. Les feuilles sont utilisées sur les coupures en raison de leur propriétés homéostatiques.

Usages traditionnels :
- Maux de gorge et de bouche
- Hypertension (sous contrôle médical strict)
- Eruptions cutanées



Chini trèf - Chenille trèfle ou Trèfle caraïbe - Aristolochia trilobata(famille : Aristolochiacées) 

chini trèf, chenille trèfle, trèfle caraïbe (Aristolochia trilobata)Egalement originaire d'Amérique tropicale, cette plante est réputée contre les morsures de serpent - la racine aurait le pouvoir d'enivrer les serpents (!!). Les Caraïbes l'employaient dans des bains contre le mauvais sort. Les racines et les feuilles auraient des propriétés abortives.
Un de mes oncles a dans son buffet une bouteille de rhum dans lequel macèrent des chenilles se nourrissant de cette plante (d'où le nom créole de la plante). La "potion" serait un antipoison puissant. Je vous avoue que ça à l'air tellement peu ragoûtant que je ne l'ai même jamais gouttée - d'ailleurs la vue même de la bouteille déclenche systématiquement un "Beurk ! Tonton, range ça c'est dégueulasse!"
Usages traditionnels:
- Eruptions cutanées, piqûres d'insectes
Il existe des usages par voie interne, que je rapporteraient pas ici. Ils sont à proscrire. La toxicité du trèfle caraïbe a été mise en cause dans plusieurs décès.


La 2ème partie d'ici quelques jours


A lire aussi la série "O' Garden Pharmacie" :


- O' garden Pharmacie - préambule
- O' Garden Pharmacie - plantes aromatiques et condiments

- O' Garden Pharmacie - les (mauvaises) herbes 2/2

 

Publié dans : Plantes médicinales - Communauté : photo passion
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés